Les délices d’Alicia

J’ai un seul souvenir de concert avec elle : une toute petite dame, élégante, qui fascinait l’auditoire dès qu’elle se mettait à jouer. La pianiste espagnole Alicia de Larrocha (1923-2009) a fait l’objet de plusieurs rééditions chez ses éditeurs successifs – ou parfois simultanés.

51syAKCCVAL

Mais voici que Decca édite un fort coffret de 41 CD, l’intégrale des enregistrements de la pianiste espagnole pour le label britannique.  Je ne peux que redire ce que j’écrivais en mars 2016 : lire Les merveilles d’Alicia.

71Q-igffGZL._SL1200_

CD 1 Halffter, E: Danza de la pastore

Halffter, E: Danza de la gitan

Surinach: Trois Chansons et Danses Espagnoles

Nin-Culmell: Canción de Labrador (from Tonadas)

Nin-Culmell: Copla Castellana (from Tonadas)

Nin-Culmell: Canción Otoñal (from Tonadas)

Nin-Culmell: Seguidilla murciana (from Tonadas)

Nin-Culmell: Canción de trilla (from Tonadas)

Nin-Culmell: Muñerra (from Tonadas)

Mompou: Cancion y danza No. 4

Mompou: Cancion y danza No. 5

Mompou: Cancion y danza No. 6

Montsalvatge: Sonatine pour Yvette

Montsalvatge: Habanera

 

CD 2 Grieg: Lyric Pieces Op. 54: No. 4 – Nocturne

Grieg: Piano Sonata in E minor, Op. 7

Mendelssohn: Caprice, Op. 33 No. 1

Mendelssohn: Variations sérieuses in D minor Op. 54

 

CD 3 Falla: Noches en los jardines de España

Chopin: Piano Concerto No. 2 in F minor, Op. 21 (Orchestre de la Suisse Romande Sergiu Comissiona)

CD 4 Bach, J S: Italian Concerto, BWV971

Bach, J S: French Suite No. 6 in E major, BWV817

Bach, J S: Fantasia & Fugue in C minor, BWV906

Bach, J S: English Suite No. 2 in A minor, BWV807

Bach, J S: Choral Prelude BWV731 ‘Liebster Jesu, wir sind hier

Bach, J S: Cantata No. 22 « Jesus nahm zu sich die Zwölfe »

Bach, J S: Partita for solo violin No. 2 in D minor, BWV1004: Chaconne

CD 5 Schumann: Faschingsschwank aus Wien, Op. 26

Schumann: Allegro in B minor, Op. 8

Schumann: Romance in F sharp major, Op. 28 No. 2

Schumann: Fantasie in C major, Op. 17

CD 6 Schumann: Carnaval, Op. 9 (1978)

Schumann: Kreisleriana, Op. 16

Schumann: Novelette, Op. 21 No. 8 in F sharp minor

CD 7 Schumann: Carnaval, Op. 9 (1987

Schumann: Allegro in B minor, Op. 8

Schumann: Piano Concerto in A minor, Op. 54 (Royal Philharmonic Orchestra Charles Dutoit)

CD 8 Khachaturian: Piano Concerto in D flat major

Franck, C: Symphonic Variations for piano & orchestra, M46 (London Philharmonic Orchestra Rafael Frühbeck de Burgos)                                                                                        Liszt: Piano Sonata in B minor, S178

 

CD 9 Ravel: Piano Concerto in G major

Ravel: Piano Concerto in D major (for the left hand) (London Philharmonic Orchestra Lawrence Foster)

Fauré: Fantaisie for piano & orchestra, Op. 1 (London Philharmonic Orchestra Rafael Frühbeck de Burgos)

CD 10 Albéniz: Iberia, books 1-4 (1973)

CD 11 Albéniz: Navarra

Albéniz: Cantos de España (5), Op. 232

Albéniz: Sonata in D

Albéniz: Puerta de tierra – Bolero (No. 5 from Recuerdos de Viaje, Op. 71)

Albéniz: Pavana-Capricho Op. 12

Albéniz: Rumores de la caleta (No. 6 from Recuerdos de Viaje, Op. 71)

Albéniz: Malagueña (No. 3 from Espana, Op. 165)

Albéniz: Sevilla (from Suite Española, Op. 47)

Soler, A: Keyboard Sonata No. 87 in G minor

Soler, A: Keyboard Sonata No. 84 in D major

Granados: Danza española, Op. 37 No. 7 ‘Valenciana’

Granados: Danza española, Op. 37 No. 5 ‘Andaluza’

Turina: Sacromonte (No. 5 from Danzas gitanas, Set 1, Op. 55)

Turina: Zapateado

CD 12 Mozart: Piano Sonata No. 11 in A major, K331 ‘Alla Turca’

Mozart: Fantasia in C minor, K475

Mozart: Rondo in D major, K485

Mozart: Piano Sonata No. 9 in D major, K311

Mozart: Piano Sonata No. 10 in C major, K330

Mozart: Fantasia in D minor, K397

CD 13 Mozart: Piano Sonata No. 12 in F major, K332

Mozart: Piano Sonata No. 16 in C major, K545 ‘Facile’

Mozart: Piano Sonata No. 18 in D major, K576 ‘Hunt’

Mozart: Piano Sonata No. 4 in E flat major K282

Mozart: Piano Sonata No. 8 in A minor, K310

CD 14 Mozart: Piano Sonata No. 14 in C minor, K457

Mozart: Fantasia in C minor, K475

Haydn: Andante & Variations in F minor, Hob.XVII:6 (Sonata – un piccolo divertimento

Haydn: Keyboard Concerto No. 2 in D major, Hob.XVIII:2 (London Sinfonietta David Zinman)

CD 15 Falla: Cuatro piezas españolas

Falla: Fantasía Bética

Falla: Three dances from El Sombrero de Tres Picos

Falla: El Amor Brujo: Suite

CD 16 Chopin: Preludes (24), Op. 28

Chopin: Berceuse in D flat major, Op. 57

CD 17 Rachmaninov: Piano Concerto No. 3 in D minor, Op. 30

Rachmaninov: Piano Concerto No. 2 in C minor, Op. 18 (Royal Philharmonic Orchestra Charles Dutoit)

CD 18 Montsalvatge: Concerto Breve for Piano & Orchestra

Surinach: Concerto for Piano and Orchestra (1973) (Royal Philharmonic Orchestra Rafael Frühbeck de Burgos)

CD 19 Granados: Goyescas (piano suite)

CD 20 Granados: Tonadillas / Canciones amatorias (Pilar Lorengar, soprano)

CD 21-22 Mozart: Piano Concerto No. 25 in C major, K503

Mozart: Piano Concerto No. 27 in B flat major, K595

Mozart: Piano Concerto No. 24 in C minor, K491                                                                  Mozart: Piano Concerto No. 26 in D major, K537 ‘Coronation’ (Chamber Orchestra Of Europe Georg Solti)

CD 23 Beethoven: Bagatelles (7), Op. 33, Piano Concerto No. 5 in E flat major, Op. 73 ‘Emperor’ (Los Angeles Philharmonic Zubin Mehta)

CD 24 Mozart: Piano Concerto No. 12 in A major, K414                                                           Bach, J S: Keyboard Concerto No. 5 in F minor, BWV1056 (London Sinfonietta David Zinman)

CD 25 Granados: Danzas españolas, Op. 37 Nos. 1-12

CD 26 Scarlatti, D: Keyboard Sonata K9 in D minor

Scarlatti, D: Keyboard Sonata K6 in F major

Scarlatti, D: Keyboard Sonata K10 in D minor

Scarlatti, D: Keyboard Sonata K8 in G minor

Scarlatti, D: Keyboard Sonata K13 in G major

Scarlatti, D: Keyboard Sonata K11 in C minor

Scarlatti, D: Keyboard Sonata K28 in E major

Bach, J S: Partita for solo violin No. 2 in D minor, BWV1004: Chaconne

Handel: Keyboard Suite, HWV 430 in E major ‘The Harmonious Blacksmith’

Soler, A: Keyboard Sonata No. 21 in C sharp minor                                                                   Soler, A: Keyboard Sonata No. 84 in D major                                                                                Soler, A: Keyboard Sonata No. 86 in D major

Soler, A: Keyboard Sonata No. 15 in D minor

Soler, A: Keyboard Sonata No. 89 in F major

Soler, A: Keyboard Sonata No. 85 in F sharp minor

Soler, A: Keyboard Sonata No. 87 in G minor

CD 27 Mozart: Piano Concerto No. 22 in E flat major, K482

Mozart: Piano Concerto No. 19 in F major, K459 (Wiener Symphoniker Uri Segal)

CD 28 Schubert: Piano Sonata No. 13 in A major, D664

Schubert: Impromptu in A flat major, D899 No. 4

Schubert: Moments Musicaux, D780: No. 6 in A flat

Schubert: Piano Sonata No. 21 in B flat major, D960

 

CD 29-30_31 Beethoven: Piano Concertos Nos. 1-5 (complete)

Beethoven: Fantasia for Piano, Chorus and Orchestra in C minor, Op. 80 (RIAS Kammerchor, Radio-Symphonie-Orchester Berlin Riccardo Chailly)

CD 32 Mompou: Impresiones Intimas

Mompou: Prelude No. 11 (a Alicia de Larrocha)

Mompou: Musica Callada, Book 4

Mompou: Cancion y danza No. 1

Mompou: Cancion y danza No. 2

Mompou: Cancion y danza No. 3

Mompou: Cancion i danza No. 14

CD 33 Granados: Pieces based on Spanish folk-songs DLR V:2.1-7

Granados: Allegro de concierto, Op. 46

Granados: Escenas romanticas

CD 34 Falla: Noches en los jardines de España

Albéniz: Rapsodia Española

Turina: Rapsodia sinfonica, Op. 66 (London Philharmonic Orchestra Rafael Frühbeck de Burgos)

CD 35-36 Albéniz: Iberia, books 1-4 (1983)

Albéniz: Navarra

Albéniz: Suite española No. 1, Op. 47

CD 37-39 American Decca recordings 1954-1955                                                                   Esplá: Sonata Espanola, Op. 53

Rodrigo: Danzas (3) de España

Granados: Danzas españolas, Op. 37 Nos. 1-12

Turina: Danzas fantásticas, Op. 22

Turina: Preludios, Op. 80

Turina: Souvenirs de l’Ancienne Espagne, Op. 48

Turina: Partita, Op. 57                                                                                                             Granados: Escenas romanticas

Granados: Goyescas (piano suite)

Mompou: Impresiones Intimas

CD 40-41 Hispanovox 1962-1964

Beethoven: Für Elise (Bagatelle in A minor, WoO59)

Liszt: Liebestraum, S541 No. 3 (Nocturne in A flat major)

Rachmaninov: Prelude Op. 3 No. 2 in C sharp minor

Debussy: Clair de Lune (from Suite Bergamasque)

Schubert: Moments Musicaux, D780: No. 3 in F minor

Schubert: German Dance D365 No. 1

Couperin, F: Pièces de clavecin III: Ordre 13ème in B minor: Les rozeaux

Mozart: Piano Sonata No. 16 in C major, K545 ‘Facile’

Mozart: Rondo alla Turca from Piano Sonata No. 11, K331

Mendelssohn: Song without Words, Op. 67 No. 4 in C major ‘Spinning Song’ or ‘Bee’s Wedding’

Mendelssohn: Song without Words, Op. 62 No. 6 in A major ‘Spring Song’)

Tchaikovsky: The Seasons, Op. 37b: November (Troika)

Chopin: Waltz No. 7 in C sharp minor, Op. 64 No. 2

Chopin: Nocturne No. 2 in E flat major, Op. 9 No. 2

Chopin: Impromptu No. 4 in C sharp minor, Op. 66 ‘Fantaisie-Impromptu’

Chopin: Étude Op. 10 No. 3 in E major ‘Tristesse’

Chopin: Polonaise No. 6 in A flat major, Op. 53 ‘Héroïque’

Liszt: Hungarian Rhapsody, S244 No. 2 in C sharp minor

Liszt: Consolation, S. 172 No. 3 in D flat major

Liszt: Grande Étude de Paganini, S. 141 No. 3 ‘La Campanella’

Schubert: Impromptu in A flat major, D899 No. 4

Chopin: Nocturne No. 5 in F sharp major, Op. 15 No. 2

Chopin: Étude Op. 25 No. 9 in G flat major ‘Butterfly’

Chopin: Waltz No. 4 in F major ‘Grande Valse Brillante’, Op. 34 No. 3                         Mendelssohn: Rondo capriccioso in E major, Op. 14

Paderewski: Minuet in G major, Op. 14 No. 1

Fauré: Nocturne No. 3 in A flat major, Op. 33 No. 3

Debussy: Arabesques (2)

Weber: Invitation to the Dance, Op. 65

Falla: Ritual Fire Dance (from El amor brujo)

jeanpierrerousseaublog.com

91EhHTfmvQL._SL1500_

Les symphonies de Schubert

Comme beaucoup, j’ai commencé ma découverte des symphonies de Schubert par l’Inachevée,un 33 tours de la petite collection de mes parents (Guilde du disque ?), puis, adolescent, la 5ème symphonie, écoutée en boucle sur la chaîne Dual de mon « correspondant » allemand. Pas retenu le nom des interprètes ! Puis ce furent, dans l’ordre, les 2ème et 3ème symphonies par Lorin Maazel, la 6ème par Karl Böhm, et peu après les 3ème et 5ème par Beecham.

41HBHEX205L

Bien plus tard, quand Maazel sera réédité en CD, je trouverai ses interprétations univoques, brillantes, vives, enregistrées dans une stéréo dure et artificielle, manquant de tendresse. Avec des tempi à la limite du ridicule, comme dans le dernier mouvement – allegro moderato, et non prestissimo ! – de la 6ème symphonie.

Maazel aggrave son cas avec son intégrale tardive captée en concert à Munich en 2013 un an avant sa mort. Quelle utilité ?

71A-GmYpq6L._SL1500_

Quel contraste avec la vision bien pépère de Böhm, un allegro tellement moderato  qu’on s’endort avant la fin, avec laquelle j’ai découvert cette 6ème symphonie !

816AOYx5l7L._SL1500_C’est avec Böhm que je constituerai, disque après disque, ma première intégrale des symphonies. Je l’ai gardée, mais je me suis lassé d’un trop de sérieux, de sagesse, dans des oeuvres qui devraient respirer la jeunesse (Schubert a 16 ans quand il écrit sa 1ère symphonie… et il meurt à 31 ans !)

71Fys0+sJRL._SL1400_

Mon exploration de l’univers symphonique de Schubert se poursuit avec un disque singulier – Beecham l’est toujours ! -. Le chef anglais musarde, s’attendrit, épouse les humeurs du jeune homme qui a composé ces deux symphonies, et surprend par des tempi plutôt relaxed, comme disent les critiques britanniques.

7131-VPOVkL._SL1280_

Lorsque Disques en lice comparera plusieurs versions de la 5ème symphonie, j’aurai d’abord un peu de mal à convaincre le producteur François Hudry d’intégrer Beecham à la compétition, il trouve le début vraiment trop lent. Et finalement ce sera la version primée par la tribune !

71zvbfei08l-_sl1095_

Toujours en suivant la chronologie j’en pincerai un temps pour Sawallisch et la Staatskapelle de Dresde (Philips, 1967). Enregistrée de trop près, corsetée par une direction sans élan, la phalange saxonne est bien loin de l’univers schubertien (alors que le même équipage donnera quelques années plus tard, pour EMI, une intégrale des symphonies de Schumann qui fait toujours référence.

Au début des années 80, c’est une toute autre perspective, musicale et sonore – beauté de la prise de son ! – que nous offre Herbert Blomstedt avec le même orchestre. La plus « économique » et sans doute l’une des intégrales les plus homogènes.

51h6+pjKFfL

La critique s’emballera quasi unanimement pour Abbado, qui publie une version « chambriste » des symphonies, il y a trente ans exactement. J’avoue que je n’accrocherai jamais vraiment. C’est propre, bien joué, mais franchement l’imagination est aux abonnés absents.

81a9GOn4qcL._SL1400_

Même impression d’ensemble avec Barenboim qui s’ennuie à Berlin, et « wagnérise » les dernières symphonies.

51tFcxEzYJL

Avant lui, Karajan avait cédé à la demande d’EMI – un label qu’il retrouvait en 1969/70 après la première période Legge, sous l’impulsion de son agent Michel Glotz – et gravait une intégrale, bâclée, empesée, presque brucknérienne. Evitable !

À Londres, pendant la décennie 80, l’inépuisable défricheur qu’était Neville Marriner réalisait pour Philips d’abord un authentique travail musicologique sur les partitions de Schubert, et enregistrait, souvent en première mondiale, les compléments, fragments réalisés, recomposés par Brian Newbould

81i9B9lOTlL._SL1417_71OYp+UdThL._SL1000_

La décennie suivante, Harnoncourt tient la vedette, en soumettant le vénérable Concertgebouw d’Amsterdam à un traitement de choc. Cela nous vaut des symphonies de Schubert peu orthodoxes  ‘Mais le respect que l’on doit au travail de pionnier de Harnoncourt, à son esprit d’aventure, n’empêche pas qu’on peut sortir furieux de l’écoute d’une telle intégrale, même pour les premières symphonies, qui selon la critique supportaient mieux le traitement que leur fait subir le maestro viennois. À chaque note ou presque, Harnoncourt se demande ce qu’il va en faire, ou plutôt comment il va en faire quelque chose à quoi les autres n’avaient pas pensé. Le plus intérieur des compositeurs sort défiguré par tant d’affêteries, par tant de narcissisme » (commentaire posté sur Amazon).

On n’est pas loin de partager cet avis. Entre le menuet mené à train d’enfer de la 4ème symphonie, et le lentissime 4ème mouvement de la 6ème symphonie, Harnoncourt fait du Harnoncourt plus que du Schubert.

81AiqIyqjBL._SL1423_

Le chef disparu en 2016 avait refait une intégrale en concert à Berlin. Je ne l’ai pas écoutée, mais les quelques extraits que j’en ai entendus ne m’ont pas convaincu.

81LJCAeTKYL._SL1500_

Alors vers quelles intégrales se tourner ?

Le probe Günter Wand ? Son intégrale reparaît ces jours-ci en coffret « super-éco »

81v45HxLUML._SL1500_.jpgLe bel équilibre, les timbres chatoyants des Viennois, mis en valeur par Riccardo Muti au début des années 90 ? Coffret EMI « super-éco » republié par Brilliant Classics.

51zcvNeCd0L

Mais si l’on veut vraiment explorer tout le spectre de l’univers de Schubert le Viennois, on se fiera à deux guides qui, chacun à leur manière, nous donnent à entendre tous les visages de Franz, avec les timbres uniques des Wiener Philharmoniker

Le surdoué Istvan Kertesz (1929-1973) :

51FSHS7QDLL

et son aîné Karl Münchinger (1915-1990), dont Eloquence nous a restitué tout récemment une superbe quasi-intégrale

711vIPzZyKL._SL1200_

Dans la même perspective « traditionnelle », j’aime beaucoup les enregistrements réalisés par Colin Davis à Dresde à la fin des années 90.

71iWuvP-vdL._SL1500_Tendresse particulière pour la démarche toujours si inspirée, infiniment respectueuse des partitions, du très regretté Frans Brüggen (1934-2014)

51LL4QfGZfL

Et pour moi une récente redécouverte (lire Schubert à Santorin) la vision proche de l’idéal (de mon idéal ?) de Yehudi Menuhin : la grâce, l’élan, la tendresse, la justesse du mouvement.

515cmgejv9l

51X1LPGVuFL

Warner a consacré une monumentale et luxueuse édition à Menuhin, soliste, chambriste (Menuhin Century) à l’occasion de son centenaire en 2016. Dommage qu’on n’ait pas saisi l’occasion de rééditer le legs symphonique du grand musicien. Warner nous le doit bien…

Enfin, la très bonne surprise de ces dernières semaines, c’est la réédition – superbe mono – d’un bouquet de symphonies par le grand Eduard Van Beinum.

71UWIURo+FL._SL1214_

 

 

CLAUDIO ARRAU LES ANNEES DE GLOIRE

81ZxUyLH9lL._SL1200_Universal vient de rééditer un somptueux coffret de 80 CD comprenant l’intégralité des enregistrements réalisés par Claudio ARRAU pour la branche américaine de DECCA et surtout le label PHILIPS.

Continuer à lire … « CLAUDIO ARRAU LES ANNEES DE GLOIRE »

BERNSTEIN REMASTERED

810iNE4qRdL._SL1500_En prévision du centenaire de la naissance de Leonard BERNSTEIN (1918-1990), les éditeurs fourbissent leurs éditions. SONY propose une sélection de 100 CD dans leurs pochettes originales de la production discographique du génial chef, compositeur, pianiste, pédagogue, dans un remastering spectaculaire.

(jeanpierrerousseaublog.com)

Continuer à lire … « BERNSTEIN REMASTERED »