Bernstein Centenary (II)

Après les monumentales rééditions Deutsche Grammophon/Decca et Sony (voir Bernstein Centenary), la commémoration discographique du centenaire de Leonard Bernstein prend fin avec le troisième volet de la Leonard Bernstein Edition chez Sony et un coffret de 7 CD chez Warner.

71rl5cmiirl-_sl1200_

CD 1-2 Berlioz Symphonie fantastique, Harold en Italie (Donald McInnes)

CD 3 Milhaud La Création du Monde, Saudades do Brazil (extr.), Le Boeuf sur le toit

CD 4 Schumann Concerto pour violoncelle, Bloch Schelomo (Mstislav Rostropovitch)

CD 5 Rachmaninov Concerto piano n°3 (Alexis Weissenberg), Extraits de répétitions* Alborada del gracioso, Shéhérazade, Concerto en sol, La Valse

CD 6 Ravel Alborada del Gracioso, Shéhérazade (Marilyn Horne), Concerto en sol (Bernstein au piano), Tzigane (Boris Belkin)* -concert 1975 Théâtre des Champs Elysées

CD 7 Ravel La Valse, Boléro / Bernstein On the Waterfront, Danses symphoniques de West Side Story (concert 1979)*

(*) Inédits, première publication en CD.

81GYUc1QOiL._SL1500_CD 1-2 Bach: Passion St Matthieu  BWV 244 / Lloyd, Wilderman, Addison, Allen, Bressler, NYPO* (1962) +

CD 3-4 Beethoven: Missa solemnis op. 123 / Farrell, Smith, Lewis, Borg, NYPO (1960) + Beethoven Fantaisie Chorale (Rudolf Serkin) + Haydn Theresienmesse / Popp, Elias, Tear, Hudson, LSO* (1979)

CD 5-6 Berlioz Requiem / Burrows, Orchestre National de France+Orchestre philharmonique de Radio France+Choeur Radio France (1975), La Mort de Cléopâtre + Ravel Shéhérazade / Jennie Tourel, NYPO (1961)

CD 7 Bernstein Trouble in Tahiti, Chichester Psalms / Camerata Singers, NYPO + I Hate Music, La bonne cuisine / Jennie Tourel

CD 8-9 Bernstein Mass (1971)

CD 10 Bloch Avodath Hakodesh / Robert Merrill NYPO (1960)

CD 11 Copland In the beginning / Martha Lipton (1953), The Second Hurricane NYPO (1960)

CD 12 Debussy Le martyre de Saint-Sébastien / Montealegre, Weaver, Addison, Babikian, Kleinman, NYPO (1962)

CD 13 Lukas Foss Time Cycle / Adele Addison, CSO* (1960), Song of Songs / Jennie Tourel NYPO (1961)

CD 14-15 Haendel Le Messie / Addison, Oberlin, Lloyd, Warfield, NYPO (1956)

CD 16 Haendel Ode à Sainte-Cécile / Addison, McCollum, NYPO (1959)

CD 17-18 Haydn La Création / Raskin, Young, Reardon, NYPO (1966), Harmoniemesse / Blegen, Von Stade, Riegel, Estes, NYPO (1973)

CD 19 Haydn Missa in tempore belli / Wells, Killebrew, Devlin, Titus, NYPO (1973)

CD 20 Haydn Nelson-Messe / Blegen, Killebrew, Riegel, Estes, NYPO (1976) + Bach Magnificat / Venora, Tourel, Oberlin, Bressler, Farrow, NYPO (1959)

CD 21 Janacek Messe glagolithique / Pilarczyk, Martin, Gedda, Gaynes, NYPO (1963) + Poulenc Gloria / Blegen NYPO (1976)

CD 22-23 Mahler Symphonie n°2 / Armstrong, Baker, choeur festival Edimbourg, LSO (1973)

CD 24 Mahler Das Lied von der Erde / Ludwig, Kollo, IPO* (1972), Adagietto Symphonie n°5 NYPO (1968 live, obsèques de Robert Kennedy)

CD 25 Mahler Kindertotenlieder / Janet Baker, IPO (1974), Finale Symphonie n°2 (chanté en hébreu) / Netania Davrath, Jennie Tourel, The Koi Yisrael Symphony Orchestra (1967)

CD 26 Mahler Des Knaben Wunderhorn / Christa Ludwig, Walter Berry, NYPO (1967)

CD 27 Mahler Kindertotenlieder, Rückert Lieder / Jennie Tourel, NYPO (1960)

CD 28 Mahler Des Knaben Wunderhorn / Christa Ludwig, Walter Berry, Bernstein p. (Vienne 1968)

CD 29 Mahler Rückert Lieder, Lieder de jeunesse, Lieder eines fahrenden Gesellen / Fischer-Dieskau, Bernstein p. (1968, 1977)

CD 30 Milhaud Les Choéphores / Zorina, Jordan, Babikian, Bostwright, NYPO (1961) + Messiaen Trois petites liturgies NYPO (1961)

CD 31 Ravel Shéhérazade / Jennie Tourel, NYPO (1960) + Moussorgski Chants et danses de la mort, Poulenc Banalités / Jennie Tourel, Bernstein p. (1950)

CD 32-34 Richard Strauss Le Chevalier à la rose / Ludwig, Berry, Jones, Popp, Gutstein, Loose, Dickie, Domingo, VPO* (1971)

CD 35 Stravinsky Oedipus Rex / Kollo, Troyanos, Flagello, Krause, BSO* (1972)

CD 36-37 Verdi Falstaff / Fischer-Dieskau, Panerai, Stolze, Dickie, Kunz, Ligabue, Sciutti, Resnik, Rössl-Majdan, VPO (1966)

CD 38-39 Verdi Requiem / Arroyo, Veasey, Domingo, Raimondi, LSO (1970)

CD 40 Wagner Immolation de Brünnhilde, Wesendonck Lieder / Eileen Farrell NYPO (1961)

CD 41 Villa-Lobos Bachianas brasileiras n°5 / Netania Davrath NYPO (1963) + Sibelius Luonnotar / Phyllis Curtin NYPO (1965) + Ravel Shéhérazade / Marilyn Horne Orchestre National de France (1975) + Bernstein extr. Songfest / Valente, Bonazzi, Williams, extr. Pennsylvania Avenue 1600 / Von Stade (1977)

CD 42 Sousa The Star-Spangled Banner + Beethoven extr. Missa Solemnis + Copland Connotations (inauguration David Gefen Hall Lincoln Center 23 sept.  1962) / Farrell, Verrett, Vickers, Bell, NYPO

CD 43 Vaughan Williams Serenade to Music, Mahler extr. Symphonie n°8 / Addison, Amara, Farrell, Chookasian, Tourel, Verrett, Tucker, Bressler, Vickers, London, Flagello, Bell, NYPO (inauguration Avery Fisher Hall Lincoln Center 23 sept. 1962), Tchaikovski Pater noster, Haendel Alleluia du Messie / Bernstein, Horowitz, Menuhin, Fischer-Dieskau, Stern, Rostropovitch (live Carnegie Hall 16 mai 1976), Hymne national israélien IPO (1967)

CD 44-45  Schumann Liederkreis, Richard Strauss Allerseelen, Tchaikovski Mélodies, Rachmaninov Mélodie op.4/6, Duparc La Vie antérieure, Debussy Fêtes galantes I, Satie Mélodies, Liszt Oh quand tu dors, Poulenc Air vif, Offenbach extr. La Périchole / Jennie Tourel, Bernstein p. (live 1969)

CD 46 Brahms Zigeunerlieder, Immer leiser, Feldeinsamkeit, Ständchen, Liebestreu, Mädchenlied, Sapphische Ode, Ruhe Süssliebchen, Die Mainacht, Von ewiger Liebe / Christa Ludwig, Bernstein p. (live Vienne 2 mai 1972)

CD 47 The Joy of Christmas / Mormon Tabernacle Choir, NYPO (1963)

CD 48 Berlioz Symphonie fantastique / NYPO (live Lincoln Center 5 mars 1968)

CD 49 Prokofiev Symphonie n°5 / IPO (live Munich 25 août 1979)

CD 50 Chostakovitch Symphonie n°5 / NYPO (live Tokyo 2 juillet 1979)

CD 51 Tchaikovski Symphonie n°4 / NYPO (1958)

CD 52 Schumann Quintette piano, Mozart Quatuor piano K 476 / Juilliard, Bernstein p. (1964/65)

CD 53 Ravel Concerto sol / Philharmonia (Londres 1946), Bernstein 7 Anniversaries / Bernstein p.(1947), Copland Sonate piano (1947), Blitzstein Dusty Sun / Walter Scheff, Bernstein p. (1945), Bernstein Afterthought, I Hate Music / Blanche Thebom, Bernstein p. (1949)

CD 54 Blitzstein The Airborne symphony / New York City Symphony (1946), Bernstein Facsimile / RCA Victor (1947)

CD 55 Bernstein Symphonie n°1 / Nan Merriman, SLSO* (1945), On the Town (1945) + Copland Billy the Kid, Jingo / RCA Victor (1949) + Gershwin An American in Paris / RCA Victor (1947)

CD 56 Stravinsky Histoire du soldat, Octuor / BSO (1947) + Milhaud La Création du monde / RCA Victor (1945)

Bonus Beethoven Symphonie n°7 + Bernstein On The Town / NYPO (1958)

*BSO : Boston symphony Orchestra

*NYPO : New York Philharmonic Orchestra

*IPO : Israel Philharmonic Orchestra

*CSO : Columbia Symphony Orchestra

*LSO : London Symphony Orchestra

jeanpierrerousseaublog.com

 

 

 

 

Gennady Rozhdestvensky : une discographie

Dresser la discographie du chef russe Guennadi Rojdestvenski (1931-2018) disparu ce 16 juin (lire L’imprononçable géantrelève de la mission impossible. Tant il a abordé de répertoires, d’ouvrages, d’époques. Comme s’il n’avait jamais eu aucun frein à sa curiosité. Essayons d’en distinguer les lignes de force et les chemins de traverse.

Il faut d’abord dire qu’il est très compliqué de se repérer dans les multiples labels, éditions et rééditions qui ont publié notamment les enregistrements de la période soviétique. C’est encore plus vrai sur les sites de téléchargement…

D’abord les Russes, essentiellement ceux du XXème siècle.

Rojdestvenski donne des versions très chorégraphiques des trois ballets de Tchaikovski, et dans les trois dernières symphonies, il est plus élégiaque qu’épique, bien loin de la rigueur d’un Mravinski et du souffle d’un Svetlanov.

51FFDIo-+5L

517DrPg+vVL

512UU0rTQ4L

Admirable « live » de la BBC de La Belle au bois dormant

310TBC4RTNL

Il accompagne son épouse, Viktoria Postnikova, dans les trois concertos de Tchaikovski (avec l’orchestre symphonique de Vienne)

61c3YDG0MeL

De Glazounov, il donne une première au disque de son oratorio Le Roi des juifs

51QEO8FMQYL

Comme Svetlanov a préempté le grand répertoire symphonique russe pour les monumentales collections Melodia (voir Le monument Svetlanovc’est sous des labels occidentaux que G.R. livre sa vision des grands symphonistes russes

51+Ew3cIRiL

51hrloXX+vL

 

81322l9JKhL._SL1200_

C’est dans Prokofiev que Rojdestvenski que révèle le mieux sa fantaisie, son sens de la narration, de l’ironie, du sarcasme. Dans les symphonies, comme dans les ballets, dont il est le seul à avoir réalisé une quasi-intégrale, ses enregistrements sont des références.

71HJQxuRFIL._SL1027_

719lBsSqoCL._SL1500_

C’est évidemment sa femme, Viktoria Postnikova, qu’il accompagne dans les concertos pour piano.

41PFX8GV86L41SE4N114WL

Et c’est toujours lui qui signa, tout jeune, une version qui fait toujours référence de Pierre et le Loup avec l’inoubliable Gérard Philipe en récitant, dans la version française.

516ZWFRGF7L

L’autre grande affaire de la vie de chef de Rojdestvenski, c’est le lien très particulier qu’il entretient avec Chostakovitch, dont il révèlera toute une part méconnue de l’oeuvre avec une constance qui force l’admiration, ne se limitant pas aux symphonies, dont il réalisera  une intégrale contrastée avec l’orchestre symphonique du Ministère de la culture d’URSS.

61PGxgx6OUL

51Y1QMY1dlL

91cIvU95rNL._SL1417_

510n4R306lL

Ce double CD est une véritable mine : le Chostakovitch transcripteur, musicien de cirque ou de cinéma, de petits bijoux d’orchestration et d’humour, comme ce Tea for Two de Youmans, orchestré par le jeune Chostakovitch en moins de deux heures, ou ces polkas et valses de Johann Strauss irrésistibles.

71QUy8Se+iL._SL1051_

Rojdestvenski sera le premier à graver les ballets sarcastiques du jeune Chostakovitch, encore plein d’illusions sur les lendemains qui chantent. Partitions savoureuses et colorées.

612X2z4apOL

51FnpC517ZL

51nsnHG+k2L

61euyJx1XRL

C’est encore G.R. qui réhabilite le premier ouvrage lyrique de Chostakovitch, Le Nezinspiré du conte fantastique de Gogol, représenté en 1930 puis interdit jusqu’en 1974 !

41Kj4P-kFML

71-fSugwarL._SL1500_

Rojdestvenski est un partenaire de choix des deux solistes stars de l’URSS, Rostropovitch et Oistrakh.

81pHlf1utKL._SL1220_

G.R. assume crânement son soutien à de jeunes compositeurs qui sont bien éloignés des critères posés par l’Union des compositeurs soviétiques dirigée de 1948 à 1991 (!) par l’indéboulonnable Tikhon Khrennikov.

51VCm3KPGsL

613-PCW9UeL

51FZMxpoKPL

41imdgC9XrL

G.R. doit être un des rares Russes à avoir abordé les symphonies de Bruckner (qu’on trouve facilement en téléchargement, mais dans des éditions de très inégale qualité sonore !)

51ZewxE2+oL._SS500

Sibelius convient bien à G.R., les grands espaces, les frottements harmoniques. Longtemps ses enregistrements sont restés méconnus.

51CCJbrND2L

D’autres grands symphonistes du XXème siècle, Nielsen, Enesco, Busoni, ont eu ses faveurs non exclusives !

41GHP9S7jKL

71tBptgupDL._SL1073_

712gGH1nr5L._SL1050_

71WEF7Zd2GL._SL1200_

Si l’on veut un aperçu de la diversité des goûts de Guennadi Rojdestvenski, le coffret Brilliant Classics est idéal

51nyJqC3arL

Enfin une rareté, mari et femme au piano dans un CD Brahms (Vox)

41mBtHoWcvL

jeanpierrerousseaublog.com : L’imprononçable géant

jeanpierrerousseaublog.com

 

 

BOSTON SYMPHONY : LES ANNEES DEUTSCHE GRAMMOPHON

81CyTh6y08L._SL1200_L’un des Big Fivel’Orchestre symphonique de Boston, bénéficie d’une somptueuse édition en un coffret de 57 CD de la totalité des enregistrements réalisés pour Deutsche Grammophon de 1971… à 2016, depuis les premiers disques de Tilson-Thomas et Abbado jusqu’aux tout récents Chostakovitch gravés par Andris Nelsons, la part du lion étant logiquement occupée par celui qui fut le directeur musical de l’orchestre de 1973 à 2002, Seiji Ozawa

Continuer à lire … « BOSTON SYMPHONY : LES ANNEES DEUTSCHE GRAMMOPHON »

LE MONUMENT SVETLANOV : ANTHOLOGIE DE LA MUSIQUE SYMPHONIQUE RUSSE (vol.2)

61rq7LNOVyL._SL1200_Après un premier coffret chronologique (de Glinka à Liapounov) – Le monument Svetlanov– le second volume de cette considérable ANTHOLOGIE DE LA MUSIQUE SYMPHONIQUE RUSSE était impatiemment attendu. Le voici paru cet automne (lire Le génie de Genia)

 

Continuer à lire … « LE MONUMENT SVETLANOV : ANTHOLOGIE DE LA MUSIQUE SYMPHONIQUE RUSSE (vol.2) »