LE MONUMENT MOZART 225

C’est sans doute l’édition discographique la plus impressionnante de ces dernières années. Après la déjà monumentale Mozart Edition Philips de 1991 – pour le bicentenaire de la mort de MOZART – voici qu’Universal propose une somme inégalée de 200 CD dans un luxueux boîtier, 25 ans plus tard (pour les 225 ans donc de la mort de Wolfgang Amadeus). Superbe réalisation : AMADEUS TOUJOURS PLUS

Continuer à lire … « LE MONUMENT MOZART 225 »

LIVING STEREO 3 : L’INDISPENSABLE

On pensait que les deux premiers imposants coffrets (de 60 CD chacun) avaient fait le tour de la question : RCA Victor dès 1953 lançait l’ère glorieuse de sa LIVING STEREO. Ce troisième coffret est certes moins fourni en grandes stars du label américain (les Munch, Rubinstein, Heifetz, Reiner, Monteux, Van Cliburn, qui avaient fait l’essentiel des premiers pavés), mais extrêmement riche en redécouvertes d’artistes et de programmes. 48 et 60 galettes de ce coffret n’avaient jamais fait l’objet d’une édition en CD ! C’est dire l’intérêt de cette nouvelle parution.

Lire : Living Stereo

Continuer à lire … « LIVING STEREO 3 : L’INDISPENSABLE »

NIKOLAUS LE GRAND

Le somptueux coffret que SONY vient de sortir est l’une des plus belles publications discographiques de ces dernières années. Un magnifique hommage à Nikolaus Harnoncourt. Respectueux du pionnier, du défricheur, de l’aventurier de la musique qu’a été le chef autrichien de ses jeunes années (il crée le Concentus Musicus Wien en 1953) jusqu’à son dernier souffle. Chaque oeuvre, chaque période, est expliquée par le maître lui-même dans cette langue si savante et si claire, si éloquente et si intelligente. Lire L’hommage à Nikolaus H.

Continuer à lire … « NIKOLAUS LE GRAND »

JASCHA HEIFETZ, LA PERFECTION EN STEREO

Nul sans doute plus que Jascha HEIFETZ (1901-1987) n’a incarné à ce point la perfection violonistique. Ses pairs, ses disciples lui vouaient une vénération sans borne. Ses enregistrements ont été multi-réédités et avaient déjà fait l’objet d’un imposant coffret, regroupant l’intégralité de ses disques pour RCA Victor

L’intérêt de ce nouveau coffret c’est le remastering qui a été opéré sur les enregistrements stéréo – concertos, musique de chambre. Les partenaires chefs sont rien moins que Charles Munch ou Fritz Reiner, en musique de chambre le légendaire Gregor Piatigorsky. Le violon à son point de perfection.

Disc: 1

  1. Brahms: Violin Concerto in D, Op. 77
  2. Tchaikovsky: Violin Concerto in D, Op. 35

 

Disc: 2

  1. Beethoven: Violin Concerto in D, Op. 61
  2. Mendelssohn: Violin Concerto in E Minor, Op. 64

 

Disc: 3

  1. Sibelius: Violin Concerto in D Minor, Op. 47
  2. Prokofiev: Violin Concerto No. 2 in G Minor, Op. 63
  3. Glazunov: Violin Concerto in A Minor, Op. 82

 

Disc: 4

  1. Bruch: Violin Concerto No. 1 in G Minor, Op. 26
  2. Bruch: Scottish Fantasy, Op. 46
  3. Vieuxtemps: Violin Concerto No. 5 in A Minor, Op. 37

 

Disc: 5

  1. Bach: Concerto in D Minor for Two Violins, BWV 1043
  2. Mozart: Sinfonia concertante in E – Flat, K.364
  3. Brahms: Concerto in A Minor for Violin and Cello, Op. 102

 

Disc: 6

  1. Mozart: Violin Concerto No. 4, K.218, in D
  2. Mozart: Violin Concerto No. 5, K.219, in A « Turkish »
  3. Vivaldi: Concerto, RV 547/Op. 22, No. 2/P. 388 in B – Flat

 

Disc: 7

  1. Rozsa: Violin Concerto, Op. 24
  2. Rozsa: Sinfonia concertante, Op. 29
  3. Tema con variazioni
  4. Benjamin: Romantic Fantasy

 

Disc: 8

  1. Boccherini: Sonata in D
  2. Kodaly: Duo, Op. 7
  3. Martinu: Duo for Violin and Cello
  4. Toch: Divertimento, Op. 37, No. 2
  5. Stravinsky: Suite italienne
  6. Glière: Duo Prelude, Op. 39, No. 1
  7. Handel: Passacaglia No. 6 (Harpsichord Suite No. 7) in G Minor

 

Disc: 9

  1. Bach: Sinfonia No. 4, BWV 790, in D Minor
  2. Bach: Sinfonia No. 9, BWV 795, in F Minor
  3. Bach: Sinfonia No. 3, BWV 789, in D
  4. Beethoven: Serenade, Op. 8 (Trio in D)
  5. Beethoven: Trio, Op. 9, No. 2, in D
  6. Schubert: Trio No. 2, D. 581 in B – Flat

 

Disc: 10

  1. Beethoven: Trio, Op. 1, No. 1, in E – Flat
  2. Beethoven: Trio, Op. 70, No. 2, in E – Flat

 

Disc: 11

  1. Schubert: Trio No. 2, D. 929/Op. 100
  2. Brahms: Trio No. 2, Op. 87 in C

 

Disc: 12

  1. Dvorak: Trio, Op. 65 in F Minor
  2. Dvorak: Trio, Op. 90 « Dumky » in E Minor

 

Disc: 13

  1. Mendelssohn: Trio No. 2, Op. 66, in C Minor
  2. Arensky: Trio No. 1 Op. 32 in D Minor
  3. Turina: Piano Trio No. 1, Op. 35

 

Disc: 14

  1. Dvorák: Piano Quintet in A, Op. 81
  2. Franck: Quintet in F Minor

 

Disc: 15

  1. Brahms: Piano Quartet, Op. 60, in C Minor
  2. Dvorak: Quintet, Op. 81, in A

 

Disc: 16

  1. Mozart: Quintet, K. 515, in C
  2. Mozart: Quintet, K. 516 in G Minor

 

Disc: 17

  1. Schubert: Quintet, D. 956/Op. 163 in C
  2. Brahms: Sextet, Op. 36, in G

 

Disc: 18

  1. Mendelssohn: Octet, Op. 20, in E – Flat
  2. Spohr: Double Quartet, Op. 65 in D Minor
  3. Francaix: Trio in C

 

Disc: 19

  1. Brahms: Quintet No. 2, Op. 111, in G
  2. Tchaikovsky: Souvenir de Florence, Op. 70
  3. Tchaikovsky: Sérénade mélancolique, Op. 26
  4. Tchaikovsky: Serenade in C., Op. 48 (Arranged for Violin and Orchestra)

 

Disc: 20

  1. Ferguson: Sonata No. 1, Op. 2
  2. Khatchaturian: Sonata, Op. 1 in G Minor
  3. Saint – Saens: Sonata No. 1, Op. 75, in D Minor
  4. Gershwin: Preludes
  5. Gershwin: Porgy and Bess Selections

 

Disc: 21

  1. Beethoven: Sonata No. 9, Op. 47 « Kreutzer » in A
  2. Schubert: Fantasie, D. 934, in C
  3. Debussy: Chansons de Bilitis – La chevelure, No. 2
  4. Debussy: Children’s Corner – Golliwogg’s Cakewalk, No. 6
  5. Debussy: Beau soir
  6. Ravel: Valses nobles et sentimentales
  7. Poulenc: Mouvements perpétuels
  8. Saint – Saens: Le Carnaval des Animaux
  9. Ibert: Histoires, No. 2 – Le petit âne blanc

 

Disc: 22

  1. Franck: Sonata in A
  2. Strauss: Sonata, Op. 18, in E – Flat

 

Disc: 23

  1. Bach: Partita No. 3 in E, BWV 1006
  2. Bloch: Baal Shem (Three Pictures of Chassidic Life) – Nigun
  3. Debussy: La plus que lente
  4. Rachmaninov: Etude – tableau, Op. 33, No. 4 in E
  5. Falla: Seven Popular Spanish Songs – Nana
  6. Kreisler: La chasse (In the style of Cartier)
  7. Ravel: Tzigane (Rapsodie de concert)
  8. Castelnuovo – Tedesco: Sea Murmurs (Deux études d’ondes)

 

Disc: 24

  1. Bach: Partita No. 2 in D Minor, BWV 1004 – Chaconne
  2. Mozart: Serenade in D, K. 250 « Haffner » – Rondo
  3. Prokofiev: The Love for Three Oranges – March
  4. Debussy: Preludés, Livre I, No. 8 – La fille aux cheveux de lin
  5. Gershwin: Porgy and Bess – It Ain’t Necessarily So
  6. Rachmaninoff – Heifetz: Daisies, Op. 38, No. 3
  7. Korngold: Garden Scene (from Much Ado About Nothing, Op. 11)
  8. Korngold: Garden Szene – Rehearsal and excerpts
  9. Sibelius: Nocturne (from Belshazzar’s Feast)
  10. Wieniawski: Capriccio – valse, Op. 7
  11. Rachmaninov: Daisies, Op. 38, No. 3
  12. Rachmaninov: Oriental Sketch, Op. 2, No. 2
  13. Falla: Nana (Berceuse) (Seven Popular Spanish Songs No. 5)
  14. Falla: Jota (Seven Popular Spanish Songs No. 4)

 

 

 

 

FABULEUSE ANTHOLOGIE : 55 GREAT VOCAL RECITALS

DECCA nous propose avec ce considérable pavé de 55 CD rien moins qu’une fabuleuse anthologie du chant au XXème siècle. A l’exception des artistes qui étaient en exclusivité sous d’autres labels (Callas, Schwarzkopf), de Suzanne Danco à Joseph Calleja, ils sont presque tous là. Et pour les plus anciens, Decca ne s’est pas contenté de reproduire pochettes et programmes d’époque (le 33 tours permettait rarement des minutages supérieurs à 50′), beaucoup de CD dépassent les 80′. Une très belle affaire et une magnifique opportunité de redécouvrir des chanteurs et cantatrices, dont la carrière fut parfois météorique.

Continuer à lire … « FABULEUSE ANTHOLOGIE : 55 GREAT VOCAL RECITALS »

MARTINON ENFIN

Pour une fois, aucun anniversaire n’explique la publication à quelques semaines d’intervalle de deux coffrets consacrés au chef d’orchestre français Jean_Martinon. Decca avait déjà de même, et pour que la collection soit complète la série Eloquence publie deux boîtiers des enregistrements parus chez Deutsche Grammophon et Philips.81eGawSQWtL._SX425_.jpg

91TiZTYCkmL._SX425_.jpg

 

51L02cXT9YL._SS280.jpg

 81BVvJ-4ZnL._SX425_.jpg71M94KxSNNL._SX425_.jpgNe nous plaignons pas que la mariée soit trop belle, réjouissons-nous de disposer désormais de la quasi-totalité des enregistrements d’un grand chef, au caractère trempé – il est rarement resté plus de cinq ou six ans dans les différents postes qu’il a occupés – et qui pour moi reste associé aux années de gloire de l’Orchestre National, successivement de la RTF, puis de l’ORTF. 

On aurait aimé n’avoir aucune réserve sur le nouveau coffret Warner Icon intitulé « The Late Years 1968-1975 » laissant accroire qu’il contient tous les enregistrements réalisés par Martinon pour EMI ou Erato dans cette période. En réalité, il manque deux blocs importants, certes déjà réédités, les 5 symphonies de Saint-Saëns (reprises chez Brilliant Classics) et les admirables intégrales Ravel et Debussy pour l’essentiel réalisées avec l’Orchestre de Paris. Dommage de ne pas les y avoir incluses !

Mais il faut saluer le travail de sélection des enregistrements et le texte de présentation de Pierre-Yves Lascar et nous réjouir de retrouver des versions de référence de Roussel, Honegger, DukasPierné et des raretés qu’on ne pensait jamais revoir éditées en CD comme ce 33 tours que j’avais précieusement conservé d’une session de l’Orchestre mondial des jeunesses musicales  (en 1975) avec l’Ouverture tragique de Brahms, des extraits de la Damnation de Faust de Berlioz et la 4ème symphonie de Schumann.

« Tracklist » détaillée de ces 14 CD à consulter ici : ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1442993196&sr=8-1&keywords=martinon+icon