BRAHMS : CONCERTO POUR PIANO N°1

Passionnante séance d’ECOUTER LA MUSIQUE mercredi à Liège, autour de l’œuvre programmée dans les concerts de l’Orchestre Philharmonique Royal de Liège (hier à Liège, samedi à Namur) : le 1er concerto pour piano de BRAHMS.

Considérable est la difficulté de choisir parmi les dizaines de versions proposées de ce monument de la littérature concertante. Certains chefs et certains pianistes ayant, de surcroît, remis plusieurs fois l’ouvrage sur le métier : George Szell six fois, Claudio Arrau, Maurizio Pollini, Stephen Kovacevich, Rudolf Serkin, Arthur Rubinstein, et j’en oublie sûrement, au moins deux fois…

Je m’en suis tenu à quatre versions, considérées à des titres divers, comme des références. Et les auditeurs n’ont pas été déçus, loin s’en faut. Précision utile : j’ai exclu de cette écoute la version de Nicholas ANGELICH – le soliste de ces concerts – non pas qu’elle ne me plaise pas, mais c’est un principe de nos séances de ne jamais inclure les disques de nos invités, pour ne pas fausser la comparaison.

Première version écoutée, le mythique enregistrement, multi-réédité, de Claudio ARRAU avec le Philharmonia et Carlo-Maria GIULINI (EMI/Warner) : décevant, pianiste et chef semblent ne pas jouer la même partition.

81smTFWnCNL._SL1300_.jpg

Deuxième version, un enregistrement rarement cité parmi les références, une excellente surprise : tout y est admirable, la conception alerte, romantique, du chef comme du soliste, la beauté de l’orchestre et du piano, la précision de la prise de son. Stephen KOVACEVICH avec Wolfgang SAWALLISCH et l’Orchestre Philharmonique de Londres (1991).

51IuOUS3T4L.jpg

Troisième version, un  cran nettement en-dessous de la deuxième, même si orchestre et soliste sont admirables, mais la vision paraît moins creusée, plus uniforme : Nelson FREIRE et Riccardo CHAILLY à la tête du Gewandhaus de Leipzig (2006/Decca)

51jGNSFsSKL.jpg

La version de 1962 de Clifford CURZON et George SZELL avec le London Symphony (Decca) reste une des plus impressionnantes et des plus poétiques à la fois, l’Adagio central est pris très lentement, mais Szell lui donne une densité formidable. Une référence indétrônée !

61KYyRTkujL.jpg

Bien entendu, il faut écouter le disque de Nicholas ANGELICH, surtout après l’extraordinaire concert d’hier soir.

71J1DZ%2BCSFL._SL1462_.jpg

BERNSTEIN FOREVER

Il y a quelques mois SONY éditait un beau coffret (format 33 tours) de 60 CD comprenant l’intégrale des Symphonies gravées pour CBS, pour l’essentiel à New York, par Leonard BERNSTEIN. Indispensable et passionnant évidemment.

515v%2BWBCLaL._SY355_.jpg

 

51scwWJznKL._SX355_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DEUTSCHE GRAMMOPHON qui a pris le relais à partir des années 70, vient de publier un premier coffret de 59 CD + 1 DVD (un second suivra) comprenant, cette fois, une vraie intégrale des enregistrements réalisés, en grande partie à Vienne pour le label jaune. Pas seulement les symphonies, mais aussi les opéras (Fidelio de Beethoven, Carmen de Bizet), tout de Beethoven à Liszt pour ce volume 1. À ce prix (entre 110 et 130 € selon les fournisseurs) on prend et on (ré)écoute tout. Parce que rien de ce que touche Leonard Bernstein ne nous a jamais laissé et ne nous laisse indifférent. Un génie !

51R0I028GNL._SY355_.jpg51N35xzX8oL._SY355_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Contenu de ce premier coffret (abréviations : VPO = orchestre phil. de Vienne / CGA = Concertgebouw Amsterdam / SCR = Santa Cecilia Rome / BRSO = orch.symph. de la radio Bavaroise / NYPO = New York Philharmonic / IPO = Israel Philharmonic / LAPO = Los Angeles Philharmonic)

CD 1-6 BEETHOVEN Symphonies, Ouvertures /VPO

CD 7-8 BEETHOVEN Concertos 3,4,5 / Zimerman, VPO

CD 9 BEETHOVEN/MAHLER quatuors 14 et 16 / VPO

CD 10 BEETHOVEN Missa solemnis /CGO

CD 11-12 BEETHOVEN Fidelio / VPO

CD 13-14 BEETHOVEN Leonore III, concerto 4 (Arrau), symphonie 5 / BRSO (concert Amnesty international)

CD 15 BEETHOVEN Symphonie 9 (chute du Mur de Berlin 1989)

CD 16 BEETHOVEN Symphonie 7, BRITTEN Peter Grimes, Sea interludes / Boston symphony, last concert 1990

CD 17-32 BERNSTEIN Intégrale des oeuvres symphoniques, concertantes et scéniques

CD 33-34 BIZET Carmen /Met

CD 35-41 BRAHMS Symphonies, Concertos (Zimerman, Kremer, Meneses) / VPO

CD 42 BRUCKNER Symphonie 9 / VPO

CD 43 BARBER Adagio, SCHUMAN American Festival, BERNSTEIN Candide ouverture, COPLAND Appalachian spring / LAPO

CD 44-45 COPLAND Symphonie 3, Quiet City, El Salon Mexico, Connotations, Music for the theater, Concerto clarinette / NYPO

CD 46 DEBUSSY La Mer, Prélude, Images / SCR

CD 47 DVORAK Symphonie 9, 3 danses slaves / IPO

CD 48 ELGAR Enigma variations, marches Pomp and Circumstance 1 et 2, marche des empereurs moghols / BBC

CD 49 FRANCK Symphonie, SAINT-SAENS Le rouet d’Omphale, ROUSSEL Symphonie 3 / Orchestre National de France

CD 50 HARRIS Symphonie 3, SCHUMAN Symphonie 3 / NYPO

CD 51-55 HAYDN Symphonies 88,92,94,102,105, La Création, Missa in tempore belli /VPO, BRSO

CD 56 HINDEMITH Mathis der Maler, Métamorphoses symphoniques, Musique cuivres / IPO

CD 57 IVES Symphonie 2, Central park in the dark…/NYPO

CD 58-59 LISZT Faust symphonie (Riegel) Boston symphony / BOITO Mefistofele, extr. (Ghiaurov) VPO

DVD West Side Story making of.