LES SYMPHONIES DE BEETHOVEN, D’AUTRES INTEGRALES

Les intégrales des symphonies de Beethoven ne se comptent plus, mais les critiques comme les guides discographiques en restent peu ou prou toujours aux mêmes « références », laissant de côté – injustement – des versions originales, moins célèbres, et pourtant de première qualité.

Ainsi on pourrait proposer comme alternative aux Furtwängler, Toscanini, Karajan, Klemperer, Norrington, Gardiner, la liste suivante. Sans ordre particulier de préférence.

PIERRE MONTEUX avec LONDRES et VIENNE (DECCA)

21HFRB7MMBL._SL500_AA300_.jpg 21QPBCTZFFL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WALTER WELLER avec BIRMINGHAM (CHANDOS)

51fww9S%2BKkL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHARLES MACKERRAS avec LIVERPOOL (EMI)

41WBK59QB2L._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BRUNO WALTER (SONY)

51-J%2ByMYFBL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

THOMAS DAUSGAARD avec l’Orchestre de chambre suédois (SIMAX)

51XL7Vc982L._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COLIN DAVIS avec la STAATSKAPELLE de DRESDE (reparution en septembre chez NEWTON Classics)

51qf%2BakAdYL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ANDRÉ CLUYTENS et BERLIN (EMI)

51QNOg7HZnL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RICCARDO MUTI avec PHILADELPHIE (EMI)

51BAtBwOCfL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HERBERT BLOMSTEDT avec DRESDE (BRILLIANT)

51BvqKVItoL._SL500_AA300_.jpg

 


Auteur : JPRousseau

Globetrotter, world traveler

4 réflexions sur « LES SYMPHONIES DE BEETHOVEN, D’AUTRES INTEGRALES »

  1. Merci pour toutes ces intégrales, peut-être pas toujours faciles à trouver aujourd’hui, mais je vais les chercher.
    J’ai une affection particulière pour celle de Josef Krips avec le London Symphony Orchestra, qui était déjà proposée à petit prix lorsque j’étais ado et avec laquelle j’ai découvert et réécouté les symphonies.
    Puis Fûrtwangler, Karajan avec le Philarmonia, Harnoncourt et Gardiner. Mais je reviens toujours à Krips, à la fois souple, précis et plein de tendresse.
    On m’a prêté celles d’Ormandy et de Bernstein, je vais les écouter. A quand celle de l’orchestre de Liège ?

    J'aime

  2. Entendu ce jour un extrait de la neuvième par Dresde/Colin Davis…Enorme ! N’oublions pas non plus dans les intégrales alternatives la très belle production du NDR de Hambourg avec Gunter Wand, plus moderne que les baroqueux !

    J'aime

  3. Entendu ce jour un extrait de la neuvième par Dresde/Colin Davis…Enorme ! N’oublions pas non plus dans les intégrales alternatives la très belle production du NDR de Hambourg avec Gunter Wand, plus moderne que les baroqueux !

    J'aime

  4. Dans le style plus neuf que les baroqueux, Michaël Gielen … c’est bien aussi.
    De Ferenc Fricsay il manque les 2, 4 et 6 mais tout le reste est superbe malgré des diversités d’approche surprenantes: les 1, 3, 9 allégees et novatrices, les 5 et 7 dans la grande tradition allemande, et la 8 inclassable, d’une incroyable noirceur.
    Cordialement

    J'aime

Les commentaires sont fermés.