LES SYMPHONIES DE BEETHOVEN, D’AUTRES INTEGRALES

Les intégrales des symphonies de Beethoven ne se comptent plus, mais les critiques comme les guides discographiques en restent peu ou prou toujours aux mêmes « références », laissant de côté – injustement – des versions originales, moins célèbres, et pourtant de première qualité.

Ainsi on pourrait proposer comme alternative aux Furtwängler, Toscanini, Karajan, Klemperer, Norrington, Gardiner, la liste suivante. Sans ordre particulier de préférence.

PIERRE MONTEUX avec LONDRES et VIENNE (DECCA)

21HFRB7MMBL._SL500_AA300_.jpg 21QPBCTZFFL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

WALTER WELLER avec BIRMINGHAM (CHANDOS)

51fww9S%2BKkL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CHARLES MACKERRAS avec LIVERPOOL (EMI)

41WBK59QB2L._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

BRUNO WALTER (SONY)

51-J%2ByMYFBL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

THOMAS DAUSGAARD avec l’Orchestre de chambre suédois (SIMAX)

51XL7Vc982L._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

COLIN DAVIS avec la STAATSKAPELLE de DRESDE (reparution en septembre chez NEWTON Classics)

51qf%2BakAdYL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ANDRÉ CLUYTENS et BERLIN (EMI)

51QNOg7HZnL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

RICCARDO MUTI avec PHILADELPHIE (EMI)

51BAtBwOCfL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

HERBERT BLOMSTEDT avec DRESDE (BRILLIANT)

51BvqKVItoL._SL500_AA300_.jpg