BACH AU PIANO

Depuis des décennies, on nous présente les interprétations de Bach par Glenn Gould comme le nec plus ultra. Son éditeur (CBS puis SONY) ne sait plus comment « rhabiller » ce précieux fond de catalogue. Dernier avatar en date ce coffret :

41u6GzmHB%2BL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Personnellement je n’ai jamais supporté ce jeu proche d’une machine à écrire, prétendument « objectif ». 

D’autres pianistes se sont risqués à enregistrer Bach sur un piano moderne, avec des bonheurs divers.

On mettra en tête de liste la regrettée Tatiana Nikolaieva, l’une des rares Russes à s’être intéressée avec autant d’imagination que de talent à ce corpus formidable, notamment les deux livres du Clavier bien tempéré

61SHXWWTVJL._SL500_AA300_.gif51XlRQs7rvL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Je ne partage pas du tout l’enthousiasme d’une certaine critique pour les Bach de Sviatoslav Richter, pourtant génial et immense interprète. Son intégrale du Clavier bien tempéré, maintes fois rééditée, est de surcroît très mal enregistrée.

En revanche, même si les moyens techniques ne sont plus ce qu’ils étaient, les Bach que Wilhelm Kempff a gravés au soir de sa vie sont pure poésie.

51PqlmF1AjL._SL500_AA300_.jpg41T2RVXTW6L._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On n’a pas très envie de recommander l’intégrale du pianiste hongrois Andras Schiff, qui, tout à l’opposé de Glenn Gould, donne un Bach hyper-sophistiqué, presque romantique, manquant toujours de naturel et de simplicité.

41OUEmdPd9L._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Mais voici que le label néerlandais V.O.I.D. rassemble en un coffret de 20 CD à petit prix les gravures réalisées par le pianiste Ivo Janssen depuis une dizaine d’années et qui sont, en tous points, admirables. J’avais déjà signalé l’extraordinaire – pour moi la plus réussie – intégrale du Clavier bien tempéré, et lu avec plaisir que la critique française, anglaise et allemande avait partagé la même passion pour cet artiste qui est loin d’avoir la notoriété qu’il mérite.

Une occasion à saisir absolument si l’on veut goûter l’oeuvre de Bach écrite pour le clavier !

41h2TNa8BbL._SL500_AA300_.jpg

 

 

 

 

 

 

 

Auteur : JPRousseau

Globetrotter, world traveler

Une réflexion sur « BACH AU PIANO »

Les commentaires sont fermés.