LA GRANDE DUCHESSE

A peu près seul moment à sauver du concert des lauréats du concours Reine Elisabeth de chant, hier soir à la Salle philharmonique de Liège, le fameux air "Ah que j’aime les militaires" de La Grande Duchesse de Gérolstein d’Offenbach. Isabelle Druet a fait la preuve de ses dons de comédienne, de la qualité de sa diction française et de la chaleur de son timbre.

Offenbach: La Grande Duchesse de Gerolstein [Australia]

La meilleure "Grande Duchesse" reste, à tout jamais, Régine Crespin, soit dans l’intégrale dirigée par Michel Plasson (SONY), mais assez mal enregistrée, soit dans les extraits parus chez DECCA

La Grande-Duchesse de Gérolstein / Act 1 - "Vous aimez le danger...Ah! que j'aime les militaires!"

Ce double récital d’airs d’opéra et d’opérette français est exceptionnel.

La Grande Duchess de Gerolstein, Acte I: No 3a: Entree de la Grande Duchesse - Récit accompagné 'Vouz aimez le danger...' (Duchesse)

Pour une version moderne du chef-d’oeuvre d’Offenbach, on se tournera bien sûr vers la prestation ébouriffante de notre chère Felicity Lott, parfaitement entourée et accompagnée par Marc Minkowski (Virgin)

Offenbach - La Grande-Duchesse de Gerolstein / Lott, Piau, Beuron, Le Roux, Les Musiciens du Louvre, Minkowski (Theatre du Chatelet)