LA MODERNITE D’ERNEST ANSERMET

Clin d’oeil à mon vieux complice, François Hudry, créateur de l’émission "Disques en lice" sur la chaîne Espace 2 de la Radio suisse romande, aujourdhui responsable de l’excellent programme Vivace de Radio-France, qui m’a fait découvrir un personnage considérable de la musique du XX° siècle, Ernest Ansermet. Il lui a d’ailleurs consacré un livre (Ernest Ansermet, pionnier de la musique, 1983 Ed.de l’Aire) malheureusement introuvable aujourd’hui… sauf dans les bonnes bibliothèques.

C’est des antipodes que vient la bonne nouvelle, puisque la collection Eloquence Australia a déjà commencé la publication en CD de nombre d’enregistrements légendaires d’Ansermet. J’ai déjà commandé (et reçu) les 2e et 4e symphonies (+Tapiola) de Sibelius, la Faust-symphonie, les Légendes et la Bataille des Huns de Liszt, un double CD d’extraits de ballets qu’Ansermet dirigeait quand il était le chef…des Ballets russes, la 3e symphonie de Magnard, bref que des enregistrements "oubliés" par Decca dans le beau coffret publié il y a deux ans.

Ernest Ansermet: Decca Recordings 1953-1967

 Un site pour acheter tous ces trésors, encore indisponibles en Europe :

www.buywell.com

Auteur : JPRousseau

Globetrotter, world traveler

3 réflexions sur « LA MODERNITE D’ERNEST ANSERMET »

  1. A signaler qu’il existe aussi un gros livre qui reprend tous les écrits d’Ansermet concernant la musique. Ouvrage technique, il est un document inestimable pour mesurer toute la modernité du chef.

    Ernest Ansermet, Les fondements de la musique dans la conscience humaine et autres écrits, Paris, R. Laffont (coll. Bouquins), 1989.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.