MAHLER 1ere SYMPHONIE

Le billet du jour de J.M.Onkelinx sur la 1ere symphonie de Mahler me donne le prétexte d’évoquer ici des versions, qui me sont chères et qui ne sont pas les plus couramment citées, d’une oeuvre où beaucoup de chefs se perdent, faute de savoir en dégager la cohérence.

Paul Kletzki Conducts Mahler Symphones 1 4 5 / Emmy Loose (2 CDs)

L’une des plus extraordinaires versions, et somptueusement enregistrée, est celle du trop oublié Paul Kletzki (ou Klecki) avec le Philharmonique de Vienne, dans les années 60. Réellement exceptionnel. Difficile à trouver.

Mahler: Symphony No. 1; Reger: Ballet Suite Op.130

Il avait prouvé – son dernier concert à Liège trois mois avant sa mort – avec la 4e symphonie qu’il était un immense mahlérien: la version d’Armin Jordan avec l’Orchestre de la Suisse romande (Warner/Apex) est très haut dans mon panthéon personnel.

Gustav Mahler: Symphonies No. 1 & 9

Comme pour Brahms 3, Jansons avec Oslo en "live" est passionnant de bout en bout (SIMAX); j’ai été moins convaincu par son "remake" live aussi avec le Concertgebouw d’Amsterdam

Mahler- Symphony No. 1- Kirill Kondrashin

Kondrachine, génial comme presque dans tous les répertoires, avec une préférence pour la version captée par la radio de Hambourg (EMI)

Et enfin, pour ceux qui pourraient encore le trouver sous étiquette TAHRA une formidable version d’Igor Markevitch en concert avec le Gewandhaus de Leipzig.

ENCORE BRAHMS

Le magazine CLASSICA-Répertoire consacre, dans son numéro de juin, tout un dossier à… Brahms, et propose une discographie comparée de la Troisième symphonie.

Comme toujours lors d’une écoute à l’aveugle, les résultats sont surprenants, et les trois versions arrivées en tête ne correspondent pas vraiment aux "références" couramment citées pour cette oeuvre. Je les ai dans ma discothèque, mais je vais leur prêter une oreille plus attentive.

Brahms: Symphonies Nos. 2 & 3

En tête, Mariss Jansons et son ex-orchestre d’Oslo (un live) chez SIMAX

Brahms: The 4 Symphonies: Overtures; Haydn Variations; Piano Concertos; Violin Concerto

En deuxième position, Colin Davis, inattendu, avec l’orchestre de la Radio Bavaroise, dans un coffret très économique BMG/RCA

Brahms: The Symphonies; Overtures; Haydn Variations, etc.. / Abbado, Berlin Philharmonic Orchestra

En numéro 3, la version fluide de Claudio Abbado avec Berlin (DGG). Je conserve une préférence pour la première version du tout jeune Abbado avec la Staatskapelle de Dresde, difficilement trouvable.

 

YOURI EGOROV

EMI a eu l’excellente idée de rassembler en un coffret de 7 CD les enregistrements du pianiste Youri Egorov, mort du sida à 33 ans en 1988. L’aura de légende qui s’est attachée depuis à ce musicien ne tient pas seulement à la prématurité ni aux circonstances de sa disparition (au même âge que Lipatti), mais surtout à la singularité de son génie d’interprète. Troisième prix (seulement!) en 1975 du concours Reine Elisabeth, Egorov a laissé sur tous ceux qui ont eu le bonheur de l’entendre en concert (ce qui n’est malheureusement pas mon cas) une empreinte indélébile.

Pouvoir ici retrouver plusieurs de ses récitals mémorables, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Carnegie Hall, et les rares enregistrements de studio, les Bach, Chopin, Debussy, Mozart ou Schumann qu’Egorov nous a laissés, est un bonheur rare.

The Master Pianist

TCHAIKOVSKI MUSIQUE POUR PIANO

WARNER a eu l’excellente idée de rééditer sous étiquette ERATO l’intégrale de l’oeuvre pianistique de Tchaikovski enregistrée par l’excellente pianiste russe, Viktoria Postnikova, à la ville Madame Rojdestvenski.

Tchaikovsky: Cpte Piano Works

Ce n’est pas dans ces partitions que le génie de Tchaikovski est le plus éclatant, mais il n’y aucune raison d’ignorer la Grande sonate op.37, ou les ravissantes Saisons. Mais il y en a une qui devrait motiver tous les musicologues et les mélomanes: la transcription, effectuée par Tchaikovski pour piano à 4 mains, de 50 chants populaires russes. Le duo Crommelynck avait, jadis, enregistré ce recueil pour Claves. Mais cette version est depuis longtemps introuvable.

Oui, Tchaikovski a fait ce qu’au XX° siècle Bartok ou Kodaly ont réalisé en Hongrie et Transylvanie. Et il s’est très largement inspiré de ce matériau pour ses grandes oeuvres symphoniques (la 4e symphonie par exemple).

STEFAN VLADAR

Après un magnifique 1er concerto de Brahms en concert hier à Liège, le point sur la discographie de ce grand pianiste qu’est Stefan Vladar, injustement ignoré en France.

Beethoven: Piano Concertos Nos. 4 And 5

Une très belle intégrale des concertos de Beethoven réalisée dans la foulée du succès éclatant de Vladar au concours Beethoven de Vienne en 1995, à tout petit prix chez NAXOS.

Symphonic Etudes: Anhang Variation 4

Un Schumann d’une grande maîtrise et un piano somptueux (NAXOS)

Schumann: Papillons; Carnaval; Faschingsschwank aus Wien

Un autre Schumann magnifique avec les deux Carnavals enregistré pour SONY

Chopin - 24 Preludes Op 28; Ballades 1-4

Pour son nouvel éditeur HARMONIA MUNDI Vladar frappait fort avec sa version des Préludes et des Ballades de Chopin

Mozart - Piano Concertos

Mozart: Piano Concertos Nos. 21 & 24

Enfin, deux disques de concertos de Mozart, le premier réalisé en 1995 avec Marriner (SONY, le second en 2006 avec cette fois Vladar comme soliste et chef…très inspiré de la Camerata Salzburg (HARMONIA MUNDI)

BRAHMS CONCERTO POUR PIANO N°1

Ce soir à Liège, Stefan Vladar et l’OPL dirigé par Louis Langrée donnent le 1er concerto pour piano de Brahms, l’occasion de faire un point sur l’abondante discographie de l’oeuvre.

Europa Konzert From Athens: Johannes Brahms: Piano Concerto No.1 & Piano Quartet No. 1/Daniel Baren

D’abord ce "live" capté à Athènes avec Daniel Barenboim au piano et Simon Rattle avec les Berliner. Electrique !

Brahms: Piano Concerto no 1 / Curzon, Szell

Ensuite l’indétrônable référence Curzon (DECCA) avec l’explosif George Szell face au London symphony.

Brahms: Piano Concerto No. 1; Haendel Variations

De même niveau, toujours George Szell cette fois avec Cleveland et un autre grand, Rudolf Serkin (SONY)

Brahms: Piano Concerto No. 1 [Hybrid SACD]

Splendide Rubinstein – dont le 1er de Brahms fut toujours l’un des chevaux de bataille – formidablement accompagné par Reiner et Chicago (RCA)

Brahms: Concertos pour piano 1 & 2

Enfin Claudio Arrau, dans sa première version stéréo, avec Giulini et le Philharmonia en 1960 (EMI), incomparablement plus excitante que son "remake" avec Haitink (Philips).

Brahms: Concertos for Piano No. 1 & 2, Fantasia Op. 116

Ne pas oublier Gilels et Jochum, grandioses (DGG)

BRAHMS QUATRIEME SYMPHONIE

En prélude au concert de ce dimanche 25 mai, avec l’OPL et Louis Langrée, quelques-unes de mes versions préférées de la 4e symphonie de Brahms.

Carlos Kleiber - Beethoven Coriolan Overture, Brahms Symphony No. 4, Mozart Symphony No. 33,  MunichJohannes Brahms: Symphony No. 4 in E minor, Op. 98 - Carlos Kleiber / Vienna Philharmonic Orchestra

Carlos Kleiber, bien sûr, en disque avec le philharmonique de Vienne, mais surtout en DVD avec l’orchestre d’Etat de Bavière (DGG)

Brahms: Symphony No. 4; Beethoven: Egmont Overture

La version de Reiner est exceptionnelle, serrée, puissante. Magistrale ! (CHESKY)

Johannes Brahms: Symphonies Nos. 3 & 4

Version complètement méconnue d’un pourtant très grand chef William Steinberg dans une magnifique prise de son avec Pittsburgh (EVEREST)

Brahms: Symphony No.4

Des nombreuses versions Karajan – qui sont toutes intéressantes – une préférence pour la toute dernière (1984) où le vieux chef s’abandonne un peu plus (DGG)

Brahms: Symphonie No. 4; Haydn-Variationen; Nänie

Belle vision lumineuse, latine presque, de la dernière de Brahms par Abbado du temps de sa splendeur berlinoise (DGG)